24 mars 2013

TATIANA, de Paullina Simons


            J’ai découvert ce livre un peu par hasard en naviguant sur internet, mais je dois dire que dès que j’ai lu le résumé du livre, j’ai su que j’allais adorer. Le résumé réunissait déjà deux points forts pour moi : une histoire d’amour interdite, et le contexte de la Seconde Guerre Mondiale. Ce livre ne pouvait alors que me plaire. Et effectivement, c’est un gros coup de cœur.

D’abord l’histoire. Tatiana Metanova est une jeune russe de 17 ans. Elle vit avec ses parents, sa sœur Dasha âgée de 21 ans, et son frère jumeau, Pasha. L’histoire commence l’été 1941 à Leningrad, le jour où l’Allemagne déclare la guerre à l’URSS. Tatiana rencontre un jeune officier soviétique à un arrêt de bus. C’est le coup de foudre. Commence alors une magnifique histoire d’amour. Seulement Tatiana ne s’attendait pas à ce que ce jeune homme, Alexandre, soit en fait le petit-ami de sa sœur, dont elle lui a parlé plus tôt, lui disant qu’elle était amoureuse de lui. A partir de ce moment-là, Tatiana fera tout pour refouler ses sentiments envers Alexandre. Mais la tâche ne va pas s’avérer facile, surtout quand Alexandre est toujours aux alentours et prêt à la protéger coûte que coûte contre les dangers de la guerre.

Passons aux personnages.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Tatiana, on s’identifie facilement à elle. Elle est toujours d’humeur gaie et adore s’amuser. Seulement, Tatiana n’a pas toujours la vie facile chez elle. Elle doit aller faire des courses, elle doit servir tout le monde à table, faire la cuisine, bref, sa famille se fait servir. Mais Tatiana ne se rend pas compte qu’elle se fait marcher dessus et qu’elle sert tout le monde. Elle est contente de le faire, parce qu’elle sait que ça rend sa famille heureuse. La seule chose que je pourrais reprocher au personnage de Tatiana, c’est justement qu’elle ne réagit pas face à cette situation. Il y a des moments où j’avais envie de secouer Tatiana et de lui dire de ne pas se laisser faire. J’étais enragée, comme l’était Alexandre. Cependant, au fil du livre, Tatiana va s’avérer très courageuse face à la guerre.
Parlons d’Alexandre justement. Il est loin d’être l’homme parfait, mais pourtant, j’ai complètement craqué. C’est un beau et jeune officier de l’armée rouge âgé de 22 ans, qui en fait américain, ce qui lui ajoute un côté encore plus séduisant. Il tombe très vite amoureux mais ne voulant blesser pas blesser Tatiana, il accepte de refouler se sentiments et de rester avec Dasha. Mais ce n’est pas ça qui va l’empêcher de tout faire pour protéger Tatiana pendant la famine et le froid qui vont ravager Leningrad. Alexandre a également un caractère assez colérique. Il se met facilement en colère, surtout lorsqu’il s’agit de Tatiana, de ses sentiments et de sa protection.
On a donc ici deux personnages principaux très creusés et complexes.

L’histoire d’amour entre Tatiana et Alexandre est magnifique. Elle est sensuelle, profonde, complexe et palpitante. J’ai eu des papillons dans le ventre plus d’une fois. Même les moments où ils se disputent sont magnifiques, tellement on ressent leur détresse et leur amour profond qui fait qu’ils ne savent plus quoi faire. On parvient à ressentir chaque émotion des personnages : le bonheur, la peur, le froid, la faim… C’est une histoire d’amour très mature, rien à voir avec des histoires d’amours qu’on peut rencontrer dans les livres YA.

Le contexte historique est également parfaitement décrit. On n’a pas souvent le point de vue soviétique en ce qui concerne la Seconde Guerre Mondiale, et je trouve ça vraiment innovant. Le siège de Leningrad est très bien décrit, on sent que l’auteur a fait des recherches poussées pour faire paraître l’histoire encore plus réaliste. L’auteur décrit certaines scènes de manière poignante et très réaliste.

En conclusion, ce livre est un bijou. L’histoire d’amour est poignante sur un fond de Seconde Guerre Mondiale très réaliste. Je ne pouvais plus m’arrêter de lire tellement je voulais savoir ce qui allait arriver à Tatiana et Alexandre. L’histoire m’a tenu en haleine et le fin m’a laissée sans voix et bouleversée, à tel point que j’ai sauté sur le deuxième tome de cette trilogie pour connaître la suite.


2 commentaires:

  1. CM's sister4 avril 2013 à 20:16

    là je dois dire que tu ne m'a pas menti!! tip top ce bouquin! je l'ai lu d'une traite!! Au final c'est de ta faute si je ne travaille pas, faut pas me donner des livres comme ça ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai consacré un forum sur cette saga alors pour les fans suivais le lien: http://tatiana.forum2x2.com/

    RépondreSupprimer